Prestation de services

100 Francs or Bazor IIIème République

Entre 1929 et 1936, alors que la France subit encore les séquelles de la première Grande Guerre, elle décide d’émettre plus de 13 millions d’exemplaires de pièces d’or d’une valeur faciale de 100 francs portant le nom du graveur Lucien Georges Bazor. Compte tenu de la persistance de la crise ayant frappé le pays durant cette époque, ces pièces furent rapidement démonétisées en 1936 et seules très peu d’exemplaires ont échappé à cette refonte. C’est la raison pour laquelle les 100 francs Bazor se font très rares en France. Selon l’état de conservation, la cotation de ces pièces peut relativement varier entre 900 à plus de 3500 euros.

100 francs Bazor : Caractéristiques

Titrée à 900 millièmes, cette pièce d’or de 6,55g représente sur l’avers la tête de la liberté, coiffée d’un bonnet phrygien ailé, orné de cocarde comportant la signature de L. Bazor au dessous de la tranche du cou. La mention « REPUBLIQUE FRANCAISE » y étant inscrite sur le pourtour. Le revers de cette pièce de 21 mm de diamètre représente un globe à partir duquel sortent un épi, une branche d’olivier, et une branche de chêne. Le millésime de frappe y est mentionné en dessous, tandis que la valeur faciale de 100 francs surmonte l’ensemble. Sur la tranche de la pièce, l’on peut lire l’inscription : « LIBERTE-EGALITE- FRATERNITE ».

Laisser un commentaire

Envoyer

Publicité
Publicité
Nuage de Tag