Prestation de services

20 Francs OR Génie 1896

Après les pièces d’or Napoléon ou Marianne Coq, les pièces de 20 francs or Génie de la IIIème République sont les pièces d’or françaises les plus connues. Pour payer l’énorme indemnité de guerre à l’Allemagne, la IIIème république a dû reprendre les dessins des anciennes pièces pour la frappe de nouvelles pièces d’or de 20, 50 et 100 francs. C’est ainsi que ces pièces ont conservé le Génie d’Augustin Dupré, déjà utilisé en 1792 par la Première République. La pièce de 20 francs or Génie de la Troisième République a été frappée en 86 millions d’exemplaires, de 1871 à 1898. En 1896, il a été frappé deux types de pièce de 20 francs or Génie débout : l’une avec le différent « faisceau », et celle avec le différent « torche ». Cette dernière est une pièce d’or d’une très grande rareté.

Description de la pièce

L’avers de la pièce montre le Génie de la République débout à droite, écrivant le mot « Constitution » sur une table de Loi posée sur un cippe. A ses côtés sont gravés une main de Justice et un coq tourné à gauche. Sur le revers figurent, au centre, la valeur faciale et le millésime, entourés par une couronne de chêne fermée ; entourée à son tour, en arcs de cercle, par la devise française : Liberté – Egalité – Fraternité.

Laisser un commentaire

Envoyer

Publicité
Publicité
Nuage de Tag