Prestation de services

20 Reich Mark

Les 20 Reich Mark : de véritables pièces impériales

Frappées à environ 10 000 000 d’exemplaires entre 1871 et 1915, les 20 Reich Mark symbolisent l’empire allemand de l’époque. Bien que le Reich Mark n’ait été entièrement aboli au profit du Deutsche Mark, qu’à partir de la Réforme monétaire de 1948, l’apparition de ces nouvelles pièces, Reichsmarks, dans l’histoire de l’Allemagne, peut être considérée comme l’origine principale de la naissance des premières générations de Mark allemand.

Mises en circulation dans tout l’empire, les 20 Reich Mark ont couvert 54 royaumes, 6 grands duchés, 5 duchés, 7 principautés et 3 villes indépendantes, chacun ayant été libre de frapper ses propres Reichsmarks en or. Les pièces cotées 20 Reich Mark portent notamment l’effigie des souverains qui se sont succédés au pouvoir, et diffèrent d’un royaume à un autre. Ainsi, pour les pièces frappées par le Royaume de la Prusse, l’on peut facilement identifier sur l’avers, soit l’effigie de Guillaume 1er, soit celle de Frédéric III, soit celle de Guillaume II (la seconde série affichant le portrait de l’empereur Guillaume II en uniforme). Par contre, les 20 Reich Mark frappées par l’empire de Saxe représentent sur leur face le portrait de Georges 1er, et celles fabriquées par le Grand-duché de Bade portent l’effigie de Frédéric 1er. Pour les Reichsmarks frappées par le Royaume de Bavière, elles font notamment apparaître, sur leur avers, le portrait du jeune Souverain Louis II de Bavière.

Laisser un commentaire

Envoyer

Publicité
Publicité
Nuage de Tag