Prestation de services

Les Louis d’or ont résisté à la crise financière

Les métaux précieux constituaient depuis fort longtemps, une véritable valeur refuge en période difficile, et le placement aurifère permit de résister à la crise financière. Jusqu’à présent, l’or physique continue à conserver sa valeur intrinsèque et résiste à la dévaluation monétaire engendrée par le phénomène d’inflation. De plus, Il s’agit du seul instrument de paiement dont la valeur est mondialement reconnue.

Certaines catégories d’or physique, notamment les pièces d’or de collections rares, suscitent l’intérêt des numismates qui leur accordent dans la grande majorité des cas une valeur numismatique largement supérieure à celle qui correspond réellement à la valeur de l’or physique qu’elles contiennent. Certaines pièces de Louis d’or figurent parmi ces monnaies de collection. Même si la valeur d’une pièce de Louis d’or varie entre 1200 à 2500 euros, bon nombre de numismates s’y intéressent de plus près, et le marché des pièces de Louis d’or demeure encore florissant malgré la crise, même si elles ne sont pas particulièrement destinées à l’investissement.

Même si la plupart des investisseurs ont réduit leurs dépenses d’achat en or à 10%, l’on a évalué un achat d’un demi milliard d’or physique en 2008, et en 2010, l’on enregistre une dépense totale de 38 millions d’euros en matière d’achat d’or.

Les commentaires sont fermés.

Publicité
Publicité
Nuage de Tag