Prestation de services

Les monnaies royales Françaises

 

Il existe de nombreux types de monnaies royales françaises. Elles ont été frappées depuis la montée sur le trône de Hugues Capet (987) jusqu’à la mort de Louis XVI en 1793. Ces pièces ont de grandes valeurs historiques, puisqu’elles portent en elles les traces de l’histoire de France : guerre, paix, commerce, valeurs, etc. Ces pièces de monnaie ont également servi d’outils de propagande, d’affirmation d’identité, de démonstration de puissance (surtout économique), d’imposition de l’image du roi auprès de la population, ou encore pour affirmer la souveraineté du roi sur certains territoires nouvellement conquis.

Les Rois et leurs monnaies

Les monnaies royales françaises ont été frappées dans 185 ateliers monétaires différents, dont des ateliers de frappe de monnaies d’Aix-en-Provence, de Marseille, de Rouen, de Saint-Quentin, d’Espagne, d’Italie, et même de Palestine. De nombreux rois français ont émis des pièces de monnaie durant leur règne, pour ne citer que Philippe II (Philippe Auguste) considéré comme l’initiateur du monnayage royal, suivi de Louis VIII, Charles IV, François 1er, Henri III, Henri IV, Louis XIV, Louis XVI, parmi tant d’autres. Après la révolution, d’autres rois ont également frappé des monnaies, à l’instar de Napoléon, Louis XVIII, Charles X, Louis-Philippe, ou encore Napoléon III.

 

Les pièces de monnaie royales françaises, en bronze, en argent, et surtout en or, sont des pièces de très grande valeur, aussi bien par leur importance historique que par la valeur de leurs métaux.

Laisser un commentaire

Envoyer

Publicité
Publicité
Nuage de Tag