Prestation de services

Les pièces d’or rares

Les deux pièces de monnaie américaines  en or les plus difficiles à trouver :

Le Gold Brasher Doubloon de 1787 :

Juste avant l’apparition du « dollar aux cheveux flottants » ou « Flowing Hair Dollar », première pièce de 1$ en argent frappée aux Etats-Unis entre le millésime 1994 et 1795, une autre pièce de 1$, mais cette fois-ci en or, fut déjà émise en Amérique en 1787. Il s’agit du  « Gold Brasher doubloon de 1787 ».  

L’avers de cette pièce représente l’effigie d’un aigle saisissant un rameau d’olivier dans l’une de ses griffes et plusieurs flèches dans l’autre. Si la branche d’olivier tenue dans l’une des griffes symbolise la paix, les flèches saisies dans l’autre exposent les moyens de défense mis à la disposition des Etats Unis pour parer aux éventuelles attaques.

Vendue pour un prix record de 7,4 millions de dollars par une gigantesque société d’investissement basée à Wall Street, le Gold Brasher doubloon de 1787 figure désormais parmi les pièces d’or les plus chères au monde.    

Le Saint-Gaudens Gold Double Eagle :

Frappée en 1933, le Saint-Gaudens Double Eagle, compte également parmi les pièces américaines de monnaie en or les plus convoitées dans le monde. Encore plus chère que le Gold Brasher Doubloon de 1787, mais plus accessible comparée au Flowing Hair dollar en argent (pour les individus extrêmement fortunés) cette pièce d’or américaine de 1933 a été vendue aux enchères à 7,59 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Envoyer

Publicité
Publicité
Nuage de Tag