Prestation de services

Articles avec le tag ‘40 francs or’

40 Francs or 1824 Paris Gertbrolen Charles X Roi de France

Charles X fut Roi de France et de Navarre entre 1824 et 1830. Les pièces de 40 francs en or frappées à son effigie continuent de susciter l’intérêt d’un grand nombre de numismates.

40 francs or Charles X millésimé 1824 : Une pièce de grande valeur

Actuellement cotée à plus de 400 euros à l’état SUP sur les sites numismatiques, la pièce de 40 francs d’or 1824 Gertbrolen Charles X Roi de France est une pièce d’or de grande valeur.  L’avers de la pièce expose en plein centre, le profil droit de Charles X entouré de la titulature : « Charles X Roi de France » inscrite en lettres  capitales.  Le nom et la signature du graveur Auguste-François Michaut se place juste en dessous du cou du portrait du souverain. Le revers de la pièce met en exergue un blason fleurdelisé muni d’une couronne s’interposant au milieu de la valeur faciale départagée de part et d’autre. L’ensemble se trouve enveloppé à l’intérieur de deux branches (l’une de laurier et l’autre d’olivier) liées entre elles à l’aide d’un ruban. Le millésime de frappe se place sur la partie inférieure au milieu de la marque et du nom de l’atelier de frappe. Tirée à 900 pour-mille, cette pièce de 12,90 grammes mesure 26mm de diamètre.

La pièce de 40 francs or 1816 L

La pièce de 40 francs or Louis XVIII 1816 L : une monnaie très peu commune

Frappées à environ 3 300 exemplaires par l’atelier de Bayonne (L) au cours du millésime 1816, les pièces de 40 francs en or Louis XVIII, résultent de l’œuvre du graveur Auguste François Michaut (1786 – 1879).

Affichant sur leur avers le profil droit du souverain Louis  XVIII, accompagné de la titulature : « LOUIS XVIII ROI DE FRANCE », ces pièces indiquent communément sur ce même côté la signature de François Michaut, qui reste visiblement gravée au-dessous du cou du portrait du Roi.

Le revers met en évidence, au centre, la représentation d’un blason fleurdelisé composant le cœur des armoiries de France, interposant au milieu de la valeur faciale de la pièce, et la partageant en deux. Le tout est entouré de deux branches (de laurier et d’olivier), nouées entre elles, symbolisant en même temps : victoire et paix.

Le bas du revers de la pièce mentionne enfin son millésime de frappe, accompagné de la marque de l’atelier (à gauche) et de la lettre de l’atelier (à droite).

A noter que cette pièce porte un titrage de 900 millièmes, mesure 26 mm de diamètre, 1,53 mm d’épaisseur, et en pèse pas plus de 12,90 g.

La pièce 40 francs or Louis Philippe Ier

40 francs or Louis Philippe 1er : une pièce de grande valeur

Frappées dans la ville de Bayonne en 12 343 exemplaires au cours du millésime 1834, cette merveilleuse pièce d’or de 12,83 g mesure 26 mm de diamètre. Son avers mentionne la titulature LOUIS PHILIPPE I ROI DES FRANÇAIS, et met en évidence sur le centre, le profil gauche du Souverain, couronné de chêne. La signature « DOMARD. F » y étant mentionnée au dessous du cou, contre le listel. Le centre du revers indique, pour sa part, la valeur faciale de la pièce, en dessous de laquelle se place subtilement son millésime de frappe : 1834. L’ensemble est entouré par deux branches, l’une d’olivier à droite, et l’autre de laurier à gauche. Le différent de Directeur et lettre d’atelier A, se trouvent sur le long du listel de part, et d’autre du différent de Graveur Général.

Pour rappel, Louis-Philippe, né le 6 octobre 1773 à Paris, et décédé le 26 août 1850 à Claremont (Royaume-Uni), est le fils aîné de Louis Philippe-Joseph, Duc d’Orléans - Philippe-Egalité, qui fût décapité pour corruption, après avoir voté pour la mort de son cousin Louis XVI.

Publicité
Publicité
Nuage de Tag