Prestation de services

Articles avec le tag ‘franc argent’

100 Francs André Malraux 1997

Cette belle pièce de monnaie en argent de 100 francs français a été frappée et émise en 1997 à l’occasion du transfert des cendres d’André Malraux au Panthéon. Pièce à tranche lisse, la pièce 100 francs André Malraux pèse 15 grammes, fait 31 millimètre de diamètre et 2 millimètres d’épaisseur. Elle composée de 90% d’argent et de 10% de cuivre, titrant ainsi à 900/1000. La gravure de la pièce fut réalisée par Pierre Rodier en 1997.

Description de la pièce

Sur l’avers de la pièce, on peut voir le portrait d’André Malraux, ainsi que la légende : « ANDRE MALRAUX 1901 – 1976 ». En haut et à droite de la pièce, on peut également lire les initiales de la République Française : RF. Tandis que sur le revers de la pièce, il est gravé deux chats égyptiens, entre lesquels on peut lire la devise de la France : « LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE », en trois lignes ; ainsi que la valeur faciale : « 100 FRANCS ». Au-dessus de cet ensemble est inscrit le millésime « 1997 », et au-dessous, sont inscrits les titres de quatre de ses plus grandes œuvres : « La condition humaine », « L’espoir », « Les voix du silence », et « Antimémoires ».

100 Francs Piéfort Panthéon Argent 1985

A l’origine, le piéfort était frappé pour servir de modèle pour les différents ateliers de frappe de monnaies. A cet effet, il devait posséder une épaisseur plus importante que les pièces normales, parfois atteignant le quadruple de l’épaisseur de la pièce normale. Les frappes récentes de piéfort n’ont plus la même nécessité. Ainsi, il existe des piéforts à différentes valeurs faciales et différents millésimes, en or, en argent ou en métal courant. Le piéfort Panthéon en argent 100 francs de 1985 fut frappé en seulement 150 exemplaires, et titre à 950/1000, pour un diamètre de 31 millimètres, et un poids de 30 grammes.

Description de la pièce

L’on voit sur l’avers de la pièce la façade principale du Panthéon, au-dessus de son fronton : « AUX GRANDS HOMMES, LA PATRIE RECONNAISSANTE ». L’ensemble étant entouré de l’inscription : « REPUBLIQUE FRANÇAISE », et du millésime 1985. Tandis que sur le revers, est représenté un arbre, les racines découvertes, dans un hexagone, avec des feuilles de chêne à gauche et des feuilles d’olivier à droite. A travers le tronc de l’arbre est inscrite la valeur faciale 100 F. Sur le pourtour de la pièce, l’on peut lire la devise de la France : Liberté – Egalité – Fraternité.

100 Francs ARGENT piédfort

La pièce de 100 francs Statue de la Liberté piédfort est émise par la Monnaie de Paris en 1986, en commémoration du centenaire de la Statue de la Liberté (1886 – 1986). Elle porte ainsi la valeur faciale de 100 francs, est frappée avec de l’argent métal à 900/1000, et pèse 30 grammes, pour 31 millimètres de diamètre et une épaisseur de 4 millimètres. Il s’agit d’une pièce non circulante et démonétisée.

Description de la pièce

Sur l’avers, l’on peut voir une représentation de la Statue de la Liberté, survolée par onze oiseaux. Sur le côté droit de la pièce, sont gravées les dates « 1886 – 1986 », ainsi que l’inscription : « REPUBLIQUE FRANÇAISE ». Tandis que sur le revers, on peut voir un arbre surmonté d’un bonnet phrygien. Les feuillages de l’arbre sont constitués de la devise de la République Française : « LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE ». Cette représentation est l’adaptation d’un dessin de Michel Durand-Megret. Le tronc de l’arbre étant traversé par une bande horizontale portant la valeur faciale « 100 F ». De part et d’autre du tronc, au-dessous de la bande portant la valeur faciale, sont inscrits le millésime 1986. Il s’agit d’une pièce assez intéressante en termes de collection et ou d’investissement en argent métal.

Publicité
Publicité
Nuage de Tag