Prestation de services

Articles avec le tag ‘monnaie en or’

Solidus Honorius frappé vers 402-406 à Ravenne

Flavius Honorius est né le 9 septembre 384 et mourut le 15 août 423. Il est fait co-empereur par son père Théodose Ier dans la partie occidentale de l’Empire romain dès 393. A la mort de son père, il devint empereur romain d’Occident en 395 jusqu’à sa mort, tandis que son frère Flavius Arcadius régna sur l’Empire romain d’Orient. Honorius fit frapper des pièces d’or, dont le Solidus frappé probablement entre les années 402 et 406 à Ravenne.

Description de la pièce

Sur l’avers de la pièce, est représenté un buste de Flavius Honorius, à droite, diadème sur la tête, vêtu de drap et de cuirasse. La pièce porte également sur son avers les inscriptions : « D N HONORI-VS P F AVG », inscrites en arc de cercle à gauche et à droite de la pièce. Tandis que sur le revers de la pièce, on peut voir l’empereur debout à droite, tenant, de la main droite, le labarum, le pied gauche sur un captif couché à terre. Les inscriptions : « VICTORI / A AVGGG » sont inscrites également en arc de cercle sur le pourtour de la pièce, ainsi que la mention : « COMOB » est gravée à l’exergue.

Les monnaies royales: l’Agnel d’or Charles VI

La pièce de monnaie Agnel d’or de Charles VI Le Fou, ou Le Bien Aimé (1380-1422), a été émise en deux versions. Il s’agit d’une pièce très rare, due à sa grande valeur historique et à sa pureté (22 carats). La description suivante concerne la deuxième émission.

Description de l’Agnel d’or Charles VI 2ème type

Sur l’avers de la pièce d’or, l’on peut voir l’agneau pascal à gauche, dont l’une des pattes antérieures est relevée ; la tête nimbée étant tournée à droite. L’agneau est situé au premier plan d’une croix tréflée avec un gonfanon, coupant la légende à l’exergue. Cet ensemble est gravé à l’intérieur d’un polylobe bouleté, au-dessus duquel est inscrite la mention : K. F. RX. Le pourtour de la pièce porte l’inscription : « +AGn:DEI:QVITOLL’:PECAT:mVDI:mlS:nOBIS ». Quant au revers de la pièce, il porte une croix trifoliée avec une rose à cinq pétales, à l’intérieur d’un quadrilobe anglé en cœur. Ce petit ensemble est cantonné de quatre lis, et le tout à l’intérieur d’un autre quadrilobe anglé cantonné de six petits lis, avec d’autres éléments. Le revers porte également la mention : « + XPC* VINCIT* XPC* REGNAT* XPC* INPERAT (Le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande) ».

40 Francs or Charles X

Courte description de la pièce de 40 francs or Charles X :

Véritable pièce d’or d’investissement, cette monnaie du 19ème siècle cote actuellement entre 1500 à 5000 euros. Affichant une valeur faciale de 40 francs, cette majestueuse pièce d’or de 26 mm de diamètre fait figure de l’une des rares monnaies munies d’une tranche en relief. Ce chef d’œuvre d’Auguste-François Michaut expose sur l’avers le profil droit tête nue de Charles X entouré de la mention : « CHARLES X ROI DE FRANCE ».

Le revers met en évidence, au centre, un blason fleurdelisé muni d’une couronne composant le cœur des armoiries de France, lequel s’interpose entre la valeur faciale de la pièce départagée en deux.

Le tout est orné de deux branches nouées entre elles, l’une de laurier, l’autre d’olivier, symbolisant à la fois paix et victoire, en dessous desquels demeure gravé son millésime de frappe.  Pesant 12,9 grammes, cette pièce porte un titrage en or de 900 millièmes.

Charles X : un peu d’histoire

Charles X fut le souverain le plus âgé de France aussi bien au moment de son accession au trône (66 ans) qu’à la fin de son règne (79 ans). Il a succédé à ses deux frères Louis XVI et Louis XVIII. Il épousa la Princesse Marie Thérèse de Savoie dès l’âge de 16 ans pour donner naissance à ses deux fils : le Duc d’Angoulême en 1775, et le Duc de Berry en 1778.

Le Kangourou d’or Australien

Introduite depuis 1986 par la Gold Corporation, le Nugget ou Kangourou d’or Australien est frappé par l’Hôtel des Monnaies de Perth (Perth Mint). Elle est disponible en huit tailles différentes (un vingtième d’once, un dixième d’once, un quart d’once, un-demi once, une once, deux onces, dix onces, et 1kg), avec une valeur faciale pouvant varier de 5$ à 100$.

Actuellement très prisée par les investisseurs, cette pièce d’or de 24 carats présente la particularité d’afficher une apparence différente chaque année. En effet, tout comme le Panda Chinois, le motif de son revers peut relativement varier d’une année à une autre.

En raison de sa pureté, de son nombre de tirage limité et du soin extrême apporté durant son processus de frappe, le Kangourou d’or australien figure parmi les pièces d’or d’investissement les plus appréciées sur le marché aurifère, au même titre que le Krugerrand, la Maple leaf canadienne ou encore l’American Eagle.

Brève description du Nugget  d’une once :

Le Kangourou d’or d’une once (c’est-à-dire de 31,1035g) mesure 32,10mm de diamètre. Cette pièce affiche sur son avers le profil de la Reine Elizabeth II, encerclé par son nom, la valeur faciale de la pièce  et le nom du pays. Le revers de la pièce met en évidence sur son centre l’animal emblématique de l’Australie : le Kangourou, entouré du nom de la pièce (« Australian Nugget »), son titrage, sa taille et son millésime de frappe.

Une 1 000 euros commémorant les 30 ans de la Fête de la musique

1000 euros Europa 2011 : 30ème anniversaire de la fête de la musique

En 2011, pour commémorer le trentième anniversaire de la Fête de la musique, la Monnaie de Paris a frappé 39 exemplaires seulement de pièces de monnaie en or de qualité belle épreuve d’une valeur faciale de 1000 euros. Pesant pas moins de 311  grammes, cette pièce d’or de 24 carats mesure 65 mm de diamètre. Lors de son émission, cette pièce valait déjà 16 300 euros, actuellement, sa cote avoisine les 18 000  euros. Le côté avers de la pièce affiche le visage d’une femme incarnant l’Europe, les cheveux au vent ornés d’étoiles. Le pourtour de la partie supérieure de la pièce fait figurer douze cercles représentant les douze pays fondateurs de la zone euro, en dessous desquels demeure gravé le millésime de frappe.  Côté revers, sur la moitié basse de la pièce, l’on voit apparaître au premier plan des musiciens soutenus par une large foule située en arrière plan. Des notes symbolisant la musique y sont également parsemées. L’ensemble est décoré par le logo de la fête de la musique, la valeur faciale de 1000 euros, la mention trentième anniversaire ainsi que le sigle RF.

100 Francs or Génie

Pièces de 100 francs en or Génie de la République :

La toute première série des pièces d’or de 100 francs « Génie de la République » a été émise de 1878 à 1906 en 273 692 exemplaires.

Cette monnaie fut créée et ensuite introduite par deux lois successives, celle du 20 juin 1871 et la loi du 05 août 1874. Une seconde série fut ensuite émise entre 1907 et 1914 cette fois-ci en 164 673 exemplaires.

En dehors de leur millésime de frappe affiché sur leur revers, la seule différenciation permettant de faire réellement la distinction entre ces deux séries réside au niveau de l’inscription sur la tranche. La tranche de la première série de 100 francs or génie de la République comporte l’inscription « Dieu Protège la France ». Ce qui fut remplacée par l’inscription « liberté-égalité-fraternité » pour la seconde série, le tout en relief.

Pour le reste, les deux pièces présentent les mêmes caractéristiques. Elles sont toutes constituées de 900 pour-mille d’or massif, mesurent 35 mm de diamètre, pèsent 32,2581 grammes et portent sur leur avers la signature d’Augustin Dupré. Leur face affiche l’effigie du génie de la République debout à droite gravant une table vierge sur un cippe, accosté d’un faisceau vertical chapeauté par une main de justice (à gauche), et d’un coq à droite. Le revers met en exergue au centre la valeur faciale et le millésime de frappe de la pièce enfermés à l’intérieur d’une couronne de chêne clôturée, l’extérieur est entouré par l’inscription « liberté-égalité-fraternité ».

Publicité
Publicité
Nuage de Tag