Prestation de services

Articles avec le tag ‘Napoleon’

Louis d’or et Napoléon

Louis d’Or 20 Francs

La crise financière et économique qui touche la quasi-totalité des pays développés confirme le statut particulier de l’or, en tant que valeur refuge : la rentabilité des investissements en or est toujours assurée. En effet, l’or demeurera une monnaie d’échange à valeur reconnue mondialement, et permet de faire face à la crise économique actuelle, qui ne s’améliorera pas d’ici peu. Parmi les pièces d’or les plus prisées et les plus connues en France, figurent les Louis d’or et les Napoléon. Les Louis d’or sont souvent confondus avec les Napoléon ; toutefois, ces pièces  présentent certaines différences.

Confusion entre Louis d’or et Napoléon

Les Louis d’or sont les monnaies royales françaises fabriquées par les quatre rois Louis (Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI), entre 1643 et 1789. Les Napoléon sont des pièces de 20 francs en or, frappées entre 1803 et 1914, dans le système du franc Germinal, entre le règne de Napoléon Ier et le début de la première guerre mondiale. Certaines des pièces Napoléon portent réellement le portrait de Napoléon Ier, mais d’autres sont à l’effigie de Louis XVIII, Charles X, Louis Philippe, Louis-Napoléon Bonaparte, ou Napoléon III ; d’autres représentent également des images de Cérès, de Marianne, de l’Hercule de Dupré et Du Coq. Lire la suite de cette entrée »

Quelles sont les pièces Napoléon ‘boursables’ ?

L’achat d’or est un choix judicieux dans ce contexte économique mondial incertain. Les recommandations vont surtout vers l’investissement dans les pièces d’or. Toutefois, il faut bien distinguer les pièces d’or boursables et les pièces d’or non boursables. La valeur des pièces d’or non boursables dépend uniquement du cours officiel de l’or sur les marchés internationaux. Ainsi, leur valeur est fonction seulement de la quantité d’or qu’elles contiennent, et du cours de l’or au moment de la vente des pièces.

Les pièces Napoléon ‘boursables’

Une pièce d’or boursable doit présenter des qualités hautement supérieures aux autres pièces, au point de valoir plus que sa valeur en poids d’or. Cette valeur, dite « prime », est fixée par le rapport offre-demande, et est négociable en Bourse. La prime est le différentiel entre la valeur de la pièce au poids de l’or qu’elle contient, et la valeur de la pièce cotée. Cette prime elle-même dépend de certains facteurs liés à l’état de conservation de la pièce, son emplacement géographique, de la spéculation. Lire la suite de cette entrée »

Publicité
Publicité
Nuage de Tag