Prestation de services

Articles avec le tag ‘pièce d’or’

Les monnaies royales: l’Agnel d’or Charles VI

La pièce de monnaie Agnel d’or de Charles VI Le Fou, ou Le Bien Aimé (1380-1422), a été émise en deux versions. Il s’agit d’une pièce très rare, due à sa grande valeur historique et à sa pureté (22 carats). La description suivante concerne la deuxième émission.

Description de l’Agnel d’or Charles VI 2ème type

Sur l’avers de la pièce d’or, l’on peut voir l’agneau pascal à gauche, dont l’une des pattes antérieures est relevée ; la tête nimbée étant tournée à droite. L’agneau est situé au premier plan d’une croix tréflée avec un gonfanon, coupant la légende à l’exergue. Cet ensemble est gravé à l’intérieur d’un polylobe bouleté, au-dessus duquel est inscrite la mention : K. F. RX. Le pourtour de la pièce porte l’inscription : « +AGn:DEI:QVITOLL’:PECAT:mVDI:mlS:nOBIS ». Quant au revers de la pièce, il porte une croix trifoliée avec une rose à cinq pétales, à l’intérieur d’un quadrilobe anglé en cœur. Ce petit ensemble est cantonné de quatre lis, et le tout à l’intérieur d’un autre quadrilobe anglé cantonné de six petits lis, avec d’autres éléments. Le revers porte également la mention : « + XPC* VINCIT* XPC* REGNAT* XPC* INPERAT (Le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande) ».

Les pièces d’or rares

Les deux pièces de monnaie américaines  en or les plus difficiles à trouver :

Le Gold Brasher Doubloon de 1787 :

Juste avant l’apparition du « dollar aux cheveux flottants » ou « Flowing Hair Dollar », première pièce de 1$ en argent frappée aux Etats-Unis entre le millésime 1994 et 1795, une autre pièce de 1$, mais cette fois-ci en or, fut déjà émise en Amérique en 1787. Il s’agit du  « Gold Brasher doubloon de 1787 ».  

L’avers de cette pièce représente l’effigie d’un aigle saisissant un rameau d’olivier dans l’une de ses griffes et plusieurs flèches dans l’autre. Si la branche d’olivier tenue dans l’une des griffes symbolise la paix, les flèches saisies dans l’autre exposent les moyens de défense mis à la disposition des Etats Unis pour parer aux éventuelles attaques.

Vendue pour un prix record de 7,4 millions de dollars par une gigantesque société d’investissement basée à Wall Street, le Gold Brasher doubloon de 1787 figure désormais parmi les pièces d’or les plus chères au monde.    

Le Saint-Gaudens Gold Double Eagle :

Frappée en 1933, le Saint-Gaudens Double Eagle, compte également parmi les pièces américaines de monnaie en or les plus convoitées dans le monde. Encore plus chère que le Gold Brasher Doubloon de 1787, mais plus accessible comparée au Flowing Hair dollar en argent (pour les individus extrêmement fortunés) cette pièce d’or américaine de 1933 a été vendue aux enchères à 7,59 millions de dollars.

Panorama de l’investissement en or

L’or est un placement qui attire chaque jour un peu plus d’investisseurs. La valeur refuge de ce métal précieux suscite encore plus l’engouement des gens, soucieux de préserver leur patrimoine. Présenté actuellement comme le meilleur moyen pour faire face à la crise économique et financière mondiale, l’or demeure et demeurera toujours un bon placement.

Hausse maintenue des cours de l’or depuis des années

L’année 2012 a vu des fluctuations des cours de l’or en Bourse ; ainsi, l’or a presque atteint son niveau historique le 5 septembre 2012 (1 901 dollars l’once), en s’échangeant à 1 800 dollars l’once. Toutefois, l’année dernière a été bénéfique pour la filière or, puisque le cours de l’or a enregistré une appréciation de 8% sur l’année. A plus forte raison, le cours de l’or a quintuplé en 11 ans ! Lire la suite de cette entrée »

Publicité
Publicité
Nuage de Tag