Prestation de services

Articles avec le tag ‘pièce en or’

10 Francs or Marianne Coq

Les pièces de 10 francs or Marianne font partie des pièces d’or françaises boursables. On les appelle également les ’10 francs or Napoléon’. Elles ont été frappées entre 1899 et 1914, et ont des valeurs qui varient en fonction du cours de l’or, de l’état de conservation, de la spéculation, ainsi que d’autres facteurs. .

Description de la pièce

La pièce de 10 francs or Marianne pèse 6,45 grammes, pour un titre de 900/1000, et un diamètre de 21 millimètres. L’avers de la pièce montre le profil de Marianne, avec les cheveux longs, la tête coiffée d’un bonnet phrygien et d’une couronne faite de feuilles de chêne. La mention : « République Française » est inscrite en arc de cercle sur le pourtour de la pièce. La signature du  graveur J.C Chaplain étant marquée au-dessous du menton. La devise de la République Française : « Liberté – Egalité – Fraternité » est inscrite sur le revers de la pièce, de manière circulaire. Au milieu figure le coq à l’allure fière, la tête haute, marchant vers la gauche. La valeur faciale 10 francs est également visible sur les côtés droit et gauche du coq.

La pièce Jules César, Aureus an 46 Av JC

Caius Julius Caesar, appelé communément Jules César (13/07/100 – 15/03/44 avant J.-C.), fut Augure et Grand Pontife depuis 63 av. J.-C. Jules César fit frapper le denier d’or appelé « nummus aureus », ou « denarius aureus », étalon de la monnaie d’or des Romains, en 46 avant J.-C. Un denier d’or valait vingt-cinq denarii. La pièce fut frappée à Rome, avec un poids de 7,79 grammes, et un diamètre de 20 millimètres.

Brève description de l’Aureus

Sur l’avers du denier d’or, on peut lire la titulature : « C. CAESAR – COS. TERT. » (Caius César consul pour la troisième fois), en arc de cercle, au centre de la pièce étant gravée la tête voilée de Jules César ou de Vesta, tournée vers la droite. Sur le revers, est gravée la titulature : « A. HIRTIVS PR. » (Aulus Hirtus Préfet). Sont également représentés sur le revers trois instruments religieux, dont un lituus (une trompette de petite dimension), une capis (une hache) et une dolabra pontificalis (un vase à sacrifice).

Le dernier d’or Aureus est une pièce rare et de grande valeur historique. Son prix varie selon l’état de conservation de la pièce, et se vend actuellement aux alentours de 6 500 €.

 

Publicité
Publicité
Nuage de Tag