Prestation de services

Articles avec le tag ‘pièce or’

Le royal D’or Charles IV le Bel

Emise vers la moitié du début du 14ème siècle, notamment en 1326 durant le règne de Charles IV de France dit « Charles le Bel », le royal d’or est une pièce d’or de 25,5mm de diamètre correspondant à un degré de rareté R2. Frappée sur un flan large légèrement irrégulier, ce royal d’or pèse approximativement 4,15 grammes. Sur le marché, sa valeur numismatique à l’état TTB+est actuellement estimée à plus de 3 250 euros.

Le royal d’or de Charles IV le Bel : description

Présentant des caractéristiques assez distinctives, cette pièce d’or du moyen âge représente sur l’avers l’effigie du roi Charles IV le Bel couronné, debout de face sous un dais gothique à stalle et à pinacles, vêtu d’un long manteau attaché sur l’épaule droite par un fermail. Il tient un sceptre fleurdelisé de la main droite. Sur le pourtour de l’avers est inscrite la titulature en latin : «B KO’L REX – FRA’COR’ » qui signifie : « Charles, Roi des Francs ». Le revers de la pièce expose à son tour une croix quadrilobée, feuillue et fleurdelisée avec quadrilobe en cœur. Elle est située à l’intérieur d’un quadrilobe tréflé et cantonné de quatre couronnes. L’inscription : « XP’C VInCIT XP’C REGNAT XP’C IMPERAT » occupe la périphérie du revers. Cette mention en latin signifie : « Le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande ».

Médaille en or Premier vol Clément Ader

Clément Ader est un ingénieur français né le 2 avril 1841 à Muret. Principal pionnier de l’aviation, il fut rendu célèbre pour avoir été le premier à faire décoller un engin motorisé plus lourd que l’air en 1890. De nombreuses médailles en or titrées à 585 millièmes furent alors frappées pour rendre hommage à cet illustre homme de génie décédé à Toulouse en mars 1925.

Médaille en or BE clément Ader : description

Présentant des caractéristiques très spécifiques, cette médaille représente en avant plan, sur l’avers, le portrait de Clément Ader à droite de son engin baptisé sous le nom d’Aquilon ou Avion III, en dessous duquel figure l’année où l’inventeur s’éleva au-dessus du sol à bord de son engin à moteur et à hélice. Son nom est gravé sur la partie supérieure de l’avers surplombant son portrait et la représentation de son engin volant. L’inscription : « PIONNIER DE L’AVIATION » occupant à son tour, la partie inférieure de l’avers, notamment sur la périphérie.

Sur la partie centrale du revers figure un blason fleurdelisé surmonté d’une couronne situé entre deux branches (l’une de chêne, l’autre de laurier) liées par un ruban. L’ensemble étant encerclé par les valeurs de la République Française : « LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE » et le nom du pays d’émission : « FRANCE ».

Les pièces Panda 1/10 d’once 2014 Chine

Cette nouvelle édition de pièces d’or frappées à l’effigie de l’animal emblématique de la Chine poursuit une tradition qui remonte à 1982. Tout comme les kangourous d’or australiens, les pandas d’or chinois changent également de motifs tous les ans, et sont disponibles en différentes tailles. De par leur pureté, ces pièces d’or titrées à 999,9 pour-mille constituent une marchandise très prisée sur le marché monétaire mondial.

Les pandas chinois : de véritables pièces d’or d’investissement par excellence

Emis à 800 000 exemplaires, le panda d’or chinois d’1/10  d’once millésimé 2014 affiche une valeur faciale de 50 yuan. A la différence des autres pandas d’or des millésimes précédents, cette pièce d’or d’1/10 d’once arbore sur l’avers l’effigie d’un panda assis au milieu d’une forêt de bambou, s’appuyant sur une branche qu’il immobilise par l’une de ses pattes. La valeur faciale de la pièce est placée à droite de l’effigie, tandis que sa taille et son titrage en or occupent la partie inférieure de l’avers. Comme chaque année, le motif du revers demeure le même, il s’agit de l’illustration du Temple de Tien Tien ou « Temple du ciel » surmonté de plusieurs caractère chinois signifiant République Populaire de la Chine. Le millésime de frappe y est indiqué en bas.

Franc à Pied Charles V

Ecu d’or de Charles V le sage : Franc à pied

Suite au succès du premier franc en or, le franc à cheval, frappé sous le règne de Jean II Le Bon, son successeur Charles V introduit également son propre franc en or dès 1365. Le franc à pied représente sur son avers l’effigie de Charles V le sage coiffé d’une couronne, debout sous un dais gothique accosté de lis, tenant une épée de la main droite et la main de justice de la main gauche. Le pourtour de la pièce comporte la titulature « KROLVS*DI’*GR-FRANnCORV*REX », qui signifie : « Charles, par la grâce de Dieu, roi des Francs ». L’autre côté de la pièce arbore à son tour une croix feuillue avec quadrilobe en cœur, à l’intérieur d’un quadrilobe orné de palmettes et cantonné de quatre trèfles évidés. L’anneau extérieur de la pièce comporte l’inscription : « + XP’C* VInCIT* XP’C* REGNAT* XP’C* INPERAT » qui se traduit par : « Le Christ vainc, le Christ règne, le Christ commande ». Actuellement coté à 1 100 euros, cette pièce d’or moyenâgeuse de 3,70g et de 30 mm de diamètre est constituée de 90% d’or pur. Elle figure parmi l’une des rares pièces de monnaie françaises de l’époque médiévale.

20 francs Tunisie en or

20 francs en or Tunisie : « Protectorat Français »

Emises entre 1891 et 1928, le 20 francs tunisiens en or, également connues sous le nom de « Protectorat Français », ont été gravées lors de la transmission de la totalité des pouvoirs du Bey de Tunis à la France, d’où l’origine de cette appellation. Gravée par Jean Lagrange et plus tard par Auguste-Henri Pate, cette pièce couverte d’écritures arabes arbore sur l’avers, le nom du pays, la dénomination et le millésime de frappe entouré d’une branche de palme sur la partie gauche, et d’une branche d’olivier sur l’autre partie. Le revers de la pièce expose à son tour en plein centre, la valeur faciale de la pièce accompagnée de son millésime de frappe, surmontée du nom du pays, inscrit en lettres capitales. La marque de l’atelier y est indiquée en bas, au milieu des deux différents. L’ensemble est enveloppé à l’intérieur d’un cercle, orné de motifs végétaux qui l’entourent formant des arabesques, au sommet duquel se place une étoile à cinq flancs.  Actuellement coté à plus de 170 euros à l’état TTB (Très Très bon), cette pièce d’or titrée à 900 pour-mille pèse 6,45 grammes et mesure 21 mm de diamètre.

Pièce en or Fiji Kiwi 1oz 2013 Nouvelle Zélande

Cette pièce en or Fiji Kiwi 1oz 2013 de la Nouvelle Zélande est également appelée Gold Kiwi, met à l’honneur le symbole de la Nouvelle-Zélande : le kiwi, l’oiseau qui ne sait pas voler. Celui-ci représente l’optimisme et la fierté de cette Nation. La pièce bénéficie d’une très haute pureté en or (999,90/1000), pour un poids total de 31,15 grammes, et 32 millimètres de diamètre.

L’oiseau qui ne sait pas voler

Sur l’avers de la pièce, sont représentées les quatre étoiles de la Croix du Sud, ainsi qu’une carte géographique des îles de la Nouvelle-Zélande. Au-dessus des représentations est inscrit le mot : « AOTEAROA », qui est le nom maori de la Nouvelle-Zélande, signifiant : « le pays du long nuage blanc ». Sont également marquées les mentions : « 1 ONCE FINE GOLD .9999 ». Le revers de la pièce représente donc, le kiwi, dans une posture traditionnelle, la tête haute. L’on doit la gravure de la pièce à Rick Lewis. Cette face porte également différentes mentions, à savoir, le nom du pays : « New Zealand », les initiales « NZ » pour la New Zealand Mint, ainsi que le poids de « 1 oz », et « Gold Kiwi ».

Publicité
Publicité
Nuage de Tag